Agamemnon - cosmohistoire3.com

Agamemnon - cosmohistoire3.com

Au tout début, le terme agamemnon (http://www.cosmohistoire3.com/) représentait un caractère de Zeus, reflétant sa stabilité et sa puissance. Cette formule renvoyant au roi des dieux signifie étymologiquement « inaltérable » ou « obstiné ». Afin d'aider les deux princes à reprendre le trône du roi de Mycènes, Tyndare leur suggéra un rapprochement avec sa lignée pendant leur exil dans son royaume. De ce fait, les deux princes achéens se marièrent avec Clytemnestre et Hélène, les filles du souverain emblématique de Sparte. Les conspirateurs Thyeste et Égisthe s'emparèrent du royaume des Atrides suite à l'assassinat du monarque mycénien, Atrée. Les deux frères purent se cacher sous la protection du souverain emblématique de Sparte, Tyndare, après avoir été chassés par leur oncle Thyeste et son héritier. En raison de son aversion pour Thyeste, Atrée de Mycènes envoya Agamemnon et Ménélas pour l'enlever et le supprimer. Néanmoins, dès leur arrivée à Delphes, leur oncle parvint à inciter leur cousin Égisthe à assassiner le roi des Mycéniens. Les deux princes symboliques du royaume de Mycènes ont pourtant adopté l'assassin au sein de leur fratrie durant leur tendre enfance.

La force de la Grèce antique sous les traits de la figure mythique d'Agamemnon

De son mariage avec Clytemnestre, Agamemnon eut un héritier, Oreste, en plus de ses trois filles : Iphigénie, Chrysothémis et Laodicé (ou Électre). Ce héros homérique commanda l'alliance achéenne pendant l'expédition contre les Troyens. À la suite de l'expédition contre les Troyens, le roi de Mycènes revint chez lui en ramenant son butin, Cassandre. Le roi épique fut trucidé par son cousin Égisthe, devenu l'amant de sa compagne Clytemnestre durant son périple homérique. Suite à un conflit avec son commandant, Achille s'abstint de participer à la bataille et s'isola dans son chapiteau au cours du siège de Troie. Agamemnon subtilisa en effet Briséis, le tribut du guerrier mythique, malgré sa résistance.

Chef d’expédition : héros du conflit contre les Troyens

Ayant été obligé de restituer sa captive Chryséis afin de calmer l'ire des divinités olympiennes, Agamemnon s'empara du butin d'Achille, Briséis, en dépit de ses protestations. Cependant, en rapportant la fille d'un prêtre d'Apollon, le roi protégea l'armée achéenne de la peste au cours de la guerre contre Troie. Dans une grande partie de l'épopée retranscrite dans l'Iliade, Achille était enfermé dans son chapiteau à cause d'un désaccord avec le chef de la coalition achéenne. En effet, le roi de Mycènes se démarqua particulièrement en raison de son différend avec le héros grec, malgré ses diverses actions en tant que stratège. À la suite de l'enlèvement de sa conjointe par le prince troyen Pâris, Ménélas sollicita en personne son frère d'être à la tête de l'opération préparée afin de laver cette insulte. Entouré d'une multitude d'alliés, Agamemnon mena les troupes achéennes voguant vers Troie.

Les choix militaires remarquables du commandant des soldats achéens durant l'expédition contre les Troyens

D'après les légendes helléniques, Ménélas planifia tout de suite une contre-offensive sur les Troyens dès quele prince Pâris, héritier du roi Priam, enleva son épouse. Séduit par la beauté atypique d'Hélène, le jeune homme la prit de force et se cacha par la suite derrière les remparts de Troie. En attaquant la traversée vers Troie, les navires grecs furent paralysés à Aulis car le vent refusait de les porter. En effet, Agamemnon avait insulté Artémis et la déesse exigeait le sacrifice d'Iphigénie, sa fille. Prétendant la surpasser en matière de chasse, Agamemnon offensa la déesse à l'arc d'or, Artémis. Une fois que les troupes achéennes furent coincées dans la baie d'Aulis, l'illustre devin Calchas préconisa l'immolation d'Iphigénie pour calmer le courroux de la déesse.

Selon les évènements relatés dans l'Iliade, Agamemnon se présentait comme un grand monarque aimé de ses contemporains. En tant que chef, ce personnage épique dirigea le conseil de guerre et conduisit les troupes sur le champ de bataille. Aux quatre coins de la Grèce antique, la puissance des enfants d'Atrée se manifestait à travers l'ampleur de leur coalition durant l'expédition contre les Troyens. En effet, les deux frères regroupèrent des souverains issus de différentes villes voisines pour cette guerre. Bien qu'il brilla particulièrement en raison de sa bravoure, Agamemnon dut rester dans son chapiteau suite à une grave blessure au bras. Cependant, ses aptitudes de stratège et ses précieuses recommandations donnèrent l'occasion de réussir la campagne troyenne.

Retour de Troie : triste fin du roi

Selon les auteurs classiques, Clytemnestre tua Agamemnon pour se venger du sacrifice de son enfant Iphigénie. En outre, elle fut jalouse de la jeunesse et de la splendeur de la nouvelle concubine du roi. Grâce à ses pouvoirs de voyance, Cassandre sut présager sa fin tragique ainsi que celle d'Agamemnon. Après le triomphe sur les Troyens en effet, le chef militaire choisit de retourner auprès de son épouse en dépit du mauvais pressentiment de celle-ci. Poussé par sa sœur Electre, Oreste prit la décision de se venger par rapport au meurtre de son père en procédant à l'assassinat de sa mère Clytemnestre et de son oncle Égisthe. Ensuite, les 2 tourtereaux régnèrent après le meurtre du roi.